Association Professionnelle des
Comportementalistes Praticiens

Une pratique intégrative au service de l’animal

L’Association Professionnelle des Comportementalistes Praticiens

Un leader et une référence dans l’intervention en comportement animal

Dimanche le 30 mars 2014 : le lancement officiel de l’Association Professionnelle des Comportementalistes Praticiens sous l’acronyme APCP est bel et bien déclenché. Ce regroupement de professionnels voit le jour après un long travail de consultations auprès d’intervenants en comportement animal ayant acquis une expertise reconnue dans le domaine, ainsi qu’auprès d’éthologues, de cliniciens du Québec spécialisés en comportement animal, et du Collège européen de médecine vétérinaire du comportement. L’APCP se veut principalement humaniste et non élitiste, proche de ses membres, en assurant de saines relations avec le public, la clientèle, les confrères et les autres intervenants, en appliquant des principes scientifiques reconnus tout en respectant le bien-être des animaux domestiques. Une association qui veut soutenir le développement des connaissances et de l’expertise tout en contribuant à l’amélioration des pratiques dans le domaine. Rappelons-nous que choisir de vivre en compagnie d’un animal domestique est une expérience mutuelle enrichissante. Pour se faire, les deux espèces, aux histoires distinctes et composées de personnalités uniques, doivent entre autres démêler, puis intégrer les règles de chacune des sociétés dont elles sont issues. Mais certains animaux peuvent présenter une difficulté d’adapter leurs comportements à cet environnement qui leur est présenté, pour quelque raison que ce soit. Ils seront perturbés et gêneront souvent la vie de leur entourage. L’intervenant en comportement animal vient alors rétablir les relations satisfaisantes entre le chien, le chat, le cheval, l’oiseau (voire d’autres animaux domestiques) et son milieu. Ces intervenants membres de l’APCP s’identifient facilement par le terme Comportementaliste Praticien (MC).

L’APCP, fort d’une expérience antérieure de dix années comme organisme formateur dans cette filière, devient le premier regroupement québécois consacré exclusivement aux praticiens qui exercent de façon professionnelle l’activité d’intervenant en comportement animal. À l’image des sciences du comportement animal, l’APCP tient à regrouper des Comportementalistes PraticiensMC aux approches différentes dans un respect commun de l’animal, de l’humain, de l’environnement, du savoir et du savoir-faire suivant les règles d’usage en la matière. L’APCP tient ainsi à mettre en valeur cette diversité tout autant que la qualité des compétences de ses membres. D’ailleurs, la principale caractéristique du Comportementaliste Praticien (MC) est celle d’une pratique qui repose sur des normes professionnelles optimales, actualisées tout au long de la carrière du membre. Le cahier des charges de l’APCP définit ainsi des lignes directrices pour le Comportementaliste Praticien (MC) comme, la réussite du test en déontologie de l’association, l’approbation des acquis techniques minimums requis, la réussite aux 5 ans du test d’aptitude à l’intervention en comportement animal et la compilation aux 5 ans d’une expérience suffisante en termes d’exercices professionnels et de formations continues.

L’ouverture des candidatures et le dépôt des acquis techniques minimums ont débuté le 30 mars 2014. Au 1er mai 2014, le traitementdes dossiers techniques se fera par l’intermédiaire d’un comité indépendant. Au 1er juin 2014, une formation sur le code de déontologie de l’APCP sera accessible, suivie d’un examen en déontologie en ligne. C’est en 2017 que les premiers Comportementalistes PraticiensMC présenteront leurs exercices professionnels, conjointement au passage de leur test d’aptitude à l’intervention en comportement animal (détails : http://comportementalistespraticiens.org ) Le dynamisme de l’APCP se démontre déjà par la signature d’un partenariat avec Azca, organisateur de la venue, ce printemps, du Docteur Pageat (fondateur et post-président du Collège européen de médecine vétérinaire du comportement) au Québec dans le cadre de formations sur le comportement du chat et du cheval (détails : infoanimaux@azca.ca et www.azca.ca ) et par son adhésion à la Stratégie québécoise de santé et de bien-être des animaux.
Président de l’APCP : François Porcherel president@comportementalistespraticiens.org