L’activité du Comportementaliste Praticien est surtout reliée à l’intégration de l’animal dans son milieu de vie, satisfaisant ses besoins et ses motivations avec le minimum de perturbation. Un questionnaire détaillé, des observations minutieuses, une évaluation rationnelle, un sens développé de l’analyse, une gestion des risques rigoureuse, une mise en pratique d’un plan d’intervention et de son suivi systématique constituent les principaux outils d’approche et d’application du professionnel membre de l’APCP.

     La demande du client est toujours traitée dans son intégralité. Les techniques d’intervention du Comportementaliste Praticien et leur mode d’action sont multiples et différentes d’un animal à l’autre, d’un environnement à l’autre, d’un contexte à l’autre (ex : stratégies comportementales, cognitives, systémique, de l’environnement, organique, mécanique…etc.). Le Comportementaliste Praticien s’adapte à chaque situation rencontrée et procède à une approche individuelle et responsable.

Parmi ce qui est couramment traité par le Comportementaliste Praticien nous retrouvons :

  • les problèmes liés au développement de l’animal,
  • les problèmes liés à l’âge de l’animal,
  • les problèmes liés aux espaces et aux ressources de l’animal,
  • les problèmes liés à l’humeur et aux émotions de l’animal,
  • les problèmes liés aux interactions intraspécifiques et interspécifiques,
  • les problèmes liés à la personnalité de l’animal,
  • les problèmes liés à la motivation et/ou à la cognition de l’animal.

     Le Comportementaliste Praticien peut être également sollicité par toute personne ou collectivité désireuse de comprendre une espèce animale avec laquelle elle cohabite. Le Comportementaliste Praticien peut enfin exercer ses compétences avec tous les corps de métiers utilisant des animaux domestiques (ex : zoothérapeute, éleveur, animalier, dresseur, toiletteur, propriétaire d’établissements…etc.).